GDS 2013 2014

Les salaires des juniors en progression et la récompense des talents par la hausse des rémunérations variables.

Depuis 27 ans, le Guide des Salaires est réalisé à partir d’une grande enquête annuelle étudiant un échantillon représentatif de l’ensemble des entreprises françaises en termes de secteur d’activité, taille d’entreprise, situation géographique, etc.

Les 143 fonctions de l’étude (cadres et non-cadres) ont été sélectionnées en tenant compte des modes d’organisation des entreprises ou unités qui constituent le tissu économique et social français.

« Cette édition du Guide des Salaires 2013-2014 montre notamment que les entreprises ont beaucoup misé sur les jeunes diplômés. De manière globale, ceux qui ont entre un et quatre ans d’expérience voient leur rémunération augmenter davantage que celles de leurs aînés », explique Pascal JULIE, éditeur du Guide des Salaires.

« Deuxième enseignement, les effets de la crise, après avoir affecté durement la rémunération variable des commerciaux, continuent à s’atténuer. En effet, comme en 2012, la plupart des entreprises ont revu à la hausse les rémunérations fixe et surtout variable de leurs salariés, notamment les juniors, pour récompenser et donc fidéliser cette population de commerciaux très volatile. »

« Concernant les fonctions techniques, la rémunération variable versée a souvent été moins conséquente que l’année passée. En poursuivant le mouvement d’individualisation des rémunérations, les entreprises ont néanmoins souhaité récompenser les talents : les ingénieurs tirent leur épingle du jeu, avec une progression cette année encore de leur rémunération variable », conclut Pascal JULIE.

L’enquête menée au 1er trimestre 2013 a été l’occasion de mesurer pour la 4e année consécutive les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes mais aussi par familles de métiers (marketing, production…) et par secteurs d’activité.