Le salaire du contrôleur de gestion / auditeur interne

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon pour le contrôleur de gestion / auditeur interne se situe entre 34 830 et 74 240 euros.

Les missions du contrôleur de gestion / auditeur interne

  • Participe à la définition des procédures de contrôle de gestion et/ou d’audit interne, veille à leur cohérence, ainsi qu’à leur respect, ce qui implique :
    • la préparation des budgets et forecasts avec les responsables concernés ;
    • le suivi de l’évolution des résultats par unité, produit ou marché par rapport aux plans, budgets et objectifs ;
    • la gestion des processus de contrôle interne et l’écriture de rapports d’audit ;
    • la participation aux clôtures mensuelles avec l’équipe comptable.
  • Identifie les écarts et en recherche les causes, alerte la direction générale sur les situations constatées, les évolutions prévisibles et les solutions envisageables.
  • Participe ponctuellement à des études (business plan, étude de projet…) et aide chaque responsable d’activité à la conduite de son activité.
  • Rend compte au directeur administratif et financier, au directeur général ou au chef d’entreprise.

Les caractéristiques de la fonction de contrôleur de gestion / auditeur interne

Ses analyses des chiffres sont une aide précieuse pour tout manager ou responsable de service dans le pilotage tant opérationnel que stratégique de l’entreprise.

La formation de contrôleur de gestion / auditeur interne

Les formations à ses fonctions sont de niveau BAC + 5 (Diplôme d’école supérieure de commerce et gestion, avec spécialisation en expertise comptable, audit et contrôle, banque-finance, Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion, Master en comptabilité, contrôle, audit, management, finance, contrôle de gestion, audit organisationnel, Diplôme d’ingénieur). Les doubles profils (école d’ingénieur + 3e cycle en gestion) sont également existants.
L’accès à la fonction de contrôleur de gestion se fait directement après les études pour les entreprises de taille conséquente où le contrôle de gestion est un service à part entière. Sinon, le premier emploi est souvent celui d’auditeur externe ou d’assistant contrôle de gestion.
Le recrutement des auditeurs internes se fait souvent parmi des cadres de l’entreprise (notamment des financiers ou des ingénieurs), ou parmi d’anciens auditeurs externes ayant 2 à 5 ans d’expérience.