Le salaire du secrétaire

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon se situe entre 23 270 et 40 600 euros.

Les missions du secrétaire

  • Assiste une personne ou un service dans les tâches administratives : saisie de documents, classement, mise en forme par des logiciels bureautiques, compte rendu de réunions, préparation de dossiers spécifiques…
  • Gère l’agenda d’une ou de plusieurs personnes, des déplacements (réservations de trains, d’avions, d’hôtels…), l’accueil de clients, la gestion de certaines correspondances (courriers, mails, conférences téléphoniques…).
  • Assure la réception et le filtrage des communications téléphoniques de la ou des personnes pour lesquelles il travaille.
  • Est polyvalent mais traite des dossiers relativement simples.

Les caractéristiques de la fonction de secrétaire

La fonction n’implique pas forcément une étroite collaboration avec un supérieur hiérarchique. Son activité peut être dédiée à l’organisation d’un service entier dans le classement des documents, la distribution et la saisie des courriers ou autres documents administratifs. La fonction peut également comporter l’organisation des déplacements professionnels. Elle est la première interface entre le service et les interlocuteurs extérieurs. Selon l’organisation ou la taille de l’entreprise, le degré de responsabilité et d‘autonomie varie.

La formation de secrétaire

Les formations à la fonction sont de niveau IV et III (Bac technique, BTS secrétariat…). L’accès à la fonction est possible après une formation initiale de niveau V (CAP ou BEP comptabilité) après une expérience d’employé de bureau et la maîtrise des différents outils bureautiques. La pratique d’une langue étrangère au moins est recommandée.