Le salaire de l'acheteur

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon pour l’acheteur se situe entre 31 660 et 62 960 euros.

Les missions de l'acheteur

  • Dans le cadre d’un domaine identifié (secteur d’activité, type de machine…), recherche les fournisseurs (sourcing, appels d’offres) capables de proposer les meilleures conditions de prix, qualité et délais d’approvisionnement pour les matières ou produits recherchés en fonction des normes techniques exigées.
  • Analyse les propositions des fournisseurs et leur correspondance avec les appels d’offres.
  • Négocie en direct en cas de besoin.
  • Rend compte au responsable achats pour les contrats importants.
  • Résout les litiges concernant notamment les quantités, la qualité et les délais.

Les caractéristiques de la fonction de l'acheteur

La fonction implique de mettre en œuvre les actions définies par la politique d’achats du directeur achats ou du responsable achats. Quand le service achats est important, il peut être spécialisé dans une gamme de produits. Il est en charge de la veille technologique et marketing de son marché afin d’analyser les tendances. Pour sa gamme de produits, il est en relation étroite avec le service méthodes, production, marketing… et joue le rôle d’interface entre les utilisateurs internes et les fournisseurs.

La formation d'acheteur

Les formations à la fonction sont de niveau I : écoles supérieures de commerce ou écoles d’ingénieurs lorsque les produits sont industriels et nécessitent une connaissance approfondie du secteur d’activité. Les formations spécialisées en achats sont également bien reconnues : MAI ou ESA. Des formations techniques de niveau III (BTS technique de commercialisation) sont également prisées pour les acheteurs juniors et pour des produits de grande consommation. L’accès à la fonction est possible avec une bonne connaissance du secteur d’activité. Les acheteurs confirmés sont des cadres avec plus de 5 ans d’expérience.