Le salaire du gestionnaire de parc informatique

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon pour le gestionnaire de parc informatique se situe entre 36 050 et 63 730 euros.

Les missions du gestionnaire de parc informatique

  • Sous la direction du directeur informatique, est responsable de l’entretien et de l’évolution du parc micro-informatique. À ce titre, peut suggérer :
    • le renouvellement de matériels existants ;
    • des opérations de maintenance préventive.
  • Au-delà des ordinateurs, la fonction peut également englober divers autres matériels comme les imprimantes, les scanners et les logiciels.
  • Veille à la fois à l’efficacité technique des moyens dont il a la charge et à la gestion du coût total économique du parc, à moyen et long terme, compte tenu de l’avancée technologique de son domaine.
  • Assure une fonction de conseil et de formation pour les utilisateurs opérationnels de l’entreprise.
  • Supervise les techniciens micro-informatiques et rend compte lui-même au directeur informatique.
  • Dans les structures de moins de 500 salariés, le poste peut être assuré par le technicien maintenance.

Les caractéristiques de la fonction de gestionnaire de parc informatique

Par rapport au responsable d’exploitation, le responsable micro-informatique est plus spécifiquement en charge de la maintenance et de l’évolution du parc informatique. En ce sens, il est l’interface privilégiée pour récolter les demandes des utilisateurs et décide alors de monter des formations en adéquation avec le niveau de connaissances des utilisateurs internes.

La formation de gestionnaire de parc informatique

Les formations à la fonction sont de niveau III (BTS ou DUT en informatique) ou en électronique ou II (BAC + 4 en informatique). L’accès à la fonction n’est pas possible pour les titulaires ayant moins de deux à cinq ans d’expérience en exploitation ou en maintenance d’un parc informatique. Les entreprises apprécient également les titulaires ayant une expérience en support technique.