Le salaire du conducteur de machine

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon pour le conducteur de machine se situe entre 20 420 et 35 420 euros.

Les missions du conducteur de machine

  • Travaille sur une machine, une installation automatique ou semi-automatique (programmes numériques) ou encore une ligne de production dont il est capable d’assurer la conduite normale et les réglages courants (dont l’entretien et la maintenance dans le temps).
  • Est souvent chargé de tâches préparatoires à la production (par exemple : contrôle de produits usinés, tri de pièces, contrôle de la qualité des matières).
  • Responsable de l’adaptation et l’optimisation de sa machine ou ligne de production pour atteindre les objectifs de production (qualité, délais, coûts).
  • Rend généralement compte à un chef d’équipe.

Les caractéristiques de la fonction de conducteur de machine

La fonction s’exerce dans un atelier et le plus souvent debout autour du matériel utilisé. Le conducteur de machine est le plus souvent soumis à des nuisances (bruit notamment) et est obligé d’appliquer des consignes de sécurité strictes lors des réglages. La fonction implique d’effecteur l’entretien courant de son parc machine et surtout d’être à même, suite à des réglages simples de ne pas interrompre trop longtemps les cycles de fabrication.

La formation de conducteur de machine

Les formations à la fonction sont de niveau V le plus souvent (CAP ou BEP) mais l’automatisation des procédés de fabrication exige des formations en mécanique ou en électromécanique de niveaux parfois plus élevés.