Le salaire du secrétaire de direction

La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon se situe entre 26 500 et 50 800 euros.

Les missions du secrétaire de direction

  • Assiste un des principaux responsables de l’entreprise ou bien un service en particulier.
  • Partage son temps entre les travaux de secrétariat, la préparation de dossiers, l’organisation et le suivi d’agendas, la réception et le filtrage des appels téléphoniques.
  • Assiste à certaines réunions, en assure la prise de notes et peut en rédiger les comptes rendus.
  • Maîtrise parfaitement la dactylographie, les logiciels de traitement de texte et de mise en page. La maîtrise de la sténographie est un plus apprécié.
  • Peut être secondé par un employé de bureau, ou par un(e) secrétaire junior.

Les caractéristiques de la fonction de secrétaire de direction

Comme pour les assistantes de direction générales, la fonction implique une étroite collaboration avec son supérieur hiérarchique dont elle organise et coordonne les activités et nécessite de gérer les demandes nombreuses de rendez-vous provenant de l’entreprise ou de l’extérieur tout en traitant des documents confidentiels. La fonction comporte la rédaction de nombreuses notes à partir de simples consignes orales ou écrites et la prise d’initiatives pour l’organisation des déplacements professionnels du directeur auquel elle est rattachée.

La formation de secrétaire de direction

L’accès à la fonction est possible après une formation de niveau III de type BTS secrétariat ou de niveau II (licence ou maîtrise) si elles sont prolongées par la connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères. Une évolution vers le métier d’assistance de direction générale est possible pour les secrétaires ayant une expérience confirmée même si leur formation initiale est de niveau V ou IV (CAP, Bac professionnel…) à condition d’être aussi à l’aise à l’oral et à l’écrit dans des langues étrangères.